cadrage cinéma rue
Les personnages ainsi cadrés au niveau des genoux, on pourrait parler au cinéma de « plan italien« .
Crédit : CC Mario Mancuso

Le cadrage dans sa définition simple est ce que le cameraman fait apparaître face à l’objectif de sa caméra, décidant ainsi des éléments qui vont être dans le champ de l’image. Tout ce qui n’est pas retenu au cadrage est donc par opposition appelé hors champ.

Un bon cadrage prend en compte les règles de composition (la règle des tiers étant la plus classique et la plus appliquée), et est justifié par le message ou l’émotion que l’on veut faire passer à l’écran. Il fait intervenir plusieurs choix :

L’angle de vue : Il peut être dit « normal » (au niveau des yeux), en plongée ou en contre-plongée.

Le mouvement : La caméra peut être sur trépied pour donner un plan stable, ou plus instable à main levée. Le cadrage peut également se déplacer sous la forme de travelling ou de panoramique pour suivre l’action principale.

operateur steady cam
Un système de stabilisation steadycam est une façon de cadrer le sujet en se déplaçant (un travelling)

La focale : elle définit la largeur de cadrage et du nombre de personnages à l’image, la prédominance ou au contraire l’écrasement des perspectives.

La valeur de plan : très proche ou au contraire très éloigné du sujet, la valeur de plan est importante pour faire passer un message.

Ce sont tous ces éléments qui définissent le cadrage.



Ⓒ Image protégée par le droit d auteur