Une séquence de film est généralement constituée de nombreux plans, montés ensemble. Le plan séquence au contraire, se déroule sans aucune coupe du début à la fin.

Puisque c’est un plan qui n’autorise pas d’interruption, les plus longs plans séquences sont parfois de véritables exploits puisqu’ils impliquent un jeu d’acteur parfait (difficile de refaire la scène !), la coordination des figurants et éventuels cascadeurs et effets spéciaux pendant parfois plusieurs minutes.

En 2014 sortait Birdman, un long-métrage de Alejandro Iñárritu constitué de plusieurs longs plans séquence montés bout à bout de manière quasi-invisible, créant la sensation d’un plan séquence ininterrompu de 2 heures. L’effet est saisissant, difficile en tant que spectateur de « sortir » du film puisqu’il n’y a aucune coupure.



Ⓒ Image protégée par le droit d auteur